Accompagner la grossesse et la maternité grâce à l’Ayurvéda

L’Ayurvéda considère la maternité comme un moment “à part”, et permet un accompagnement évolutif qui s’adapte à toutes les phases, du moment de la conception au post-natal. 

Les consultations ayurvédiques peuvent aider et soutenir le corps dans le projet de bébé. Il s’agit là d’une phase de préparation physiologique pour accueillir dans les meilleures conditions, avec l’instauration d’un rééquilibrage alimentaire (éviter une nourriture trop acidifiante ou trop lourde notamment), un programme de soins adaptés, ainsi que la prise de certaines plantes telles que le Shatavari. Cette plante est très utilisée en Ayurvéda pour favoriser l’équilibre hormonal, nourrir et soutenir le système global, améliorer la fertilité et soutenir le système reproducteur. 

Selon l’Ayurvéda, le moment de la fabrication de l’embryon suppose l’implication de Vata qui donne l’impulsion. Ensuite, tout au long de la grossesse, la priorité sera de prendre soin de Vata pour éviter qu’il ne se déséquilibre. Il sera donc important d’éviter tout ce qui pourrait aggraver Vata (une suractivité, le manque de sommeil,une absence de rythme quotidien, une surexposition des cinq sens, trop de stress, de voyages, la prise d’excitants). Dans la mesure du possible, l’Ayurvéda recommande de ralentir pendant la grossesse, de ne pas hésiter à demander de l’aide (traditionnellement, la femme était entourée pour voir le moins de tâches possible à faire chaque jour). 

L’alimentation diffère également durant le moment de la grossesse. Le thérapeute ayurvédique établit un plan alimentaire évolutif, qui couvre toute la grossesse. La priorité ici est de soutenir le fœtus par l’alimentation avec des produits naturels ajoutés aux repas de la mère.

Ce plan alimentaire permet également de corriger les troubles rencontrés fréquemment durant la grossesse (nausées, constipations).

Il est recommandé de bénéficier de massages ayurvédiques fréquemment, ils aident à apaiser Vata et soulagent le corps dans ses changements constants. Ils permettent de relaxer en profondeur, de dénouer des tensions musculaires et nerveuses, et aident à diminuer l’impression de jambes lourdes grâce à des mouvements drainants. l’Ayurvéda préconise même un massage quotidien ! Ce massage peut se faire sous forme d’auto-massage (même s’il est conseillé de bénéficier d’un massage global au préalable) et il est également judicieux de demander autour de soi (partenaire, famille, ami.e) de masser les zones sensibles telles que le bassin, la colonne, la nuque, les jambes… 

Après l’accouchement, l’Ayurvéda préconise un massage post-natal par semaine, pendant les 6 premières semaines. L’important ici est encore une fois d’apaiser Vata avec des techniques enveloppantes et harmonisantes pour calmer le corps et le mental et récupérer de l’accouchement. 

Toute l’attention du thérapeute se porte alors sur la récupération de la mère et le soutien du nouveau-né. L’alimentation de la mère sera également pensée pour calmer Vata (avec une explication de ce qu’il faut privilégier et ce qu’il faut éviter) et retrouver un fonctionnement normal. 

Le thérapeute peut également apprendre aux jeunes parents à masser leur nouveau-né. Selon l’Ayurvéda, le massage traditionnel des nouveaux-nés est essentiel chaque jour pour soutenir leur force et développement, les protéger de leur environnement, leur permettre de gagner en souplesse et développer motricité et coordination. Ce massage d’environ 20 minutes peut se faire quotidiennement, des premières semaines jusqu’aux trois ans de l’enfant. 

Pour plus d’informations sur les différents types d’accompagnement que nous proposons à Sésam, rendez-vous sur notre page dédiée.

Prochains évènements : 

Le week-end du 8-9 octobre 2022, nous proposons deux jours d’ateliers pour se familiariser aux bienfaits de l’accompagnement ayurvédique durant la maternité. Ce week-end se découpera en deux temps : 

  • Le samedi (toute la journée, ouvert aux femmes enceintes) : 

Une journée pour découvrir les bases de l’Ayurvéda pendant la grossesse, et s’armer de petits outils pour la vivre au quotidien le mieux possible. Méditations, séance de Yoga, conseils alimentaires pour éviter les troubles spécifiques de la grossesse, cercles de partage, introduction à la méthode Bonapace pour un accompagnement à l’accouchement en douceur, prise d’un repas adapté et premiers conseils de naturopathie adaptés. 

  • Le dimanche (après-midi, en présence d’un partenaire – conjoint.e, ami.e, parent:

Temps pratique avec l’apprentissage de techniques de massage pour soulager le corps durant la grossesse, puis un atelier sur les techniques de modulation de la douleur durant l’accouchement. 

Pour plus d’informations & réservations : https://www.centresesam.fr/event/maternite-selon-layurveda/

Article rédigé par Valentine Lodato, thérapeute Ayurvédique au Centre Sésam